Créer un potager avec ses enfants : 6 astuces

Démarrer un potager est une pratique adaptée à tous, même aux plus jeunes. Que vous soyez en ville ou à la campagne, cultiver des légumes avec les petits est un moment de partage familial. C’est une activité particulièrement ludique et gourmande à faire avec les enfants, qu’ils soient en maternelle ou en primaire. L’occasion est parfaite pour leur apprendre l’importance de bien se nourrir, de manger de saison, tout en les éduquant sur les actions à réaliser pour protéger au mieux la planète. Leur offrir un bout de jardin à eux, sur lequel ils pourraient planter leurs premiers végétaux et effectuer leurs premières récoltes les encourageront à poursuivre sur cette lancée. Si l’aventure vous tente, nous vous partageons, dans cet article, nos meilleures astuces pour créer un potager avec ses enfants. Tenez-vous prêt à enfiler vos bottes et votre tablier de jardinier !

1. Organiser le potager pour l’activité jardinage

Parce que la grande majorité des enfants adorent mettre leurs mains dans la terre, cultiver un jardin potager est forcément une bonne idée. Pouvoir planter une simple graine, la voir germer, pousser et obtenir au final un fruit ou un légume succulent est un véritable émerveillement, que l’on ait 7 ou 77 ans.

Cependant, avant d’en arriver à cette étape, il faut organiser le potager. Pour cette partie, l’enfant aura certainement besoin du parent, afin d’imaginer les plans de la zone de culture. Il serait intéressant de leur proposer de réaliser avec vous des croquis avec différentes couleurs, pour représenter les légumes qu’ils souhaitent ensemencer et agencer l’espace sur le papier.

Dans l’idéal, il est préférable, lorsque l’on débute dans cette activité, d’opter pour une surface restreinte, de préférence carrée ou rectangulaire. Une parcelle de terrain trop vaste demande trop d’entretien, ce qui peut être décourageant pour un petit-enfant. Au fur et à mesure, vous pourrez alors l’agrandir en suivant son apprentissage et les saisons. Néanmoins, pensez toujours à l’ensoleillement avant de déterminer la zone de plantation et aux différents contenants que vous allez utiliser (bac, pot, jardinière ou terre libre).

Découvrez l'Univers Touk Touk

Touk Touk présente une diversité de contenus ludo-éducatifs pour vos enfants : explorez tous nos magazines, kits d’activités et podcasts.

2. Proposer au petit d’avoir son jardin personnel

Choisissez la zone attribuée à la culture de végétaux, et si possible, proposez à votre enfant d’avoir son propre jardin. Son enthousiasme en sera décuplé ! Ce n’est pas lui qui vient aider ses parents pour la plantation, mais bien l’inverse ! En toute complicité, apprenez-lui les gestes à appliquer, répondez à ses interrogations et laissez-le faire ses premières expériences dans son espace. Se mouiller, se salir, inonder les plants et marcher sur les semis feront partie du jeu.

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’est pas impératif d’habiter en campagne et d’avoir un jardin immense pour pouvoir ensemencer des fruits et légumes bios. En effet, il est tout à fait envisageable de cultiver sur un balcon ou une terrasse. Un petit rebord de fenêtre peut même faire l’affaire dans un premier temps. Pour ceux qui ne disposent pas d’un extérieur, sachez qu’il est également possible de semer des herbes aromatiques en intérieur dans un espace suffisamment lumineux. Finalement, le but n’est pas d’arriver à l’autosuffisance, mais bien de passer un bon moment en famille et de renforcer les liens.

Créer un potager avec son enfant

3. S’aider des bons outils pour créer un potager avec ses enfants

Les petits jardiniers n’ont pas besoin de beaucoup de matériel pour faire leur bonheur. Cependant, les quelques outils utilisés doivent être adaptés à leur taille, ergonomiques, non tranchants et non pointus. Fille ou garçon, pensez donc à leur remettre :

  • un arrosoir ;
  • un transplantoir ;
  • un râteau pour retirer les feuilles mortes ;
  • une pelle ;
  • des gants pour protéger leurs mains fragiles ;
  • des bottes, un tablier et une tenue qui ne craint ni l’eau ni la terre.


À ce matériel de base s’ajoutent, si nécessaire, les tuteurs pour que les plantes se développent correctement, de la ficelle et des étiquettes afin de pouvoir écrire les noms des espèces plantées. Avec cet équipement complet, qui aura peut-être valeur de déguisement aux yeux de l’enfant, il sera prêt à semer, arracher et creuser des trous, afin de cultiver et de jouer dans son potager.

Le jardinage est excellent pour la transmission et l’ouverture d’esprit. À cette occasion, vous pourrez l’éduquer autour de différents sujets de sensibilisation comme, par exemple, le rôle des coccinelles et des vers de terre, qui sont des bêtes très utiles au bon maintien de l’écosystème. Vous pourrez lui enseigner les bienfaits de cuisiner et de manger sain et l’importance de consommer des produits au rythme des saisons. Enfin, vous pourrez l’alerter sur le danger des pesticides et les solutions qui existent afin d’agir pour l’écologie.

4. Prendre en compte l’âge des petits pour cultiver des légumes, des fruits et des aromates

Il est important d’adapter cette activité jardinage à l’âge de votre enfant. En effet, ce doit être un moment de plaisir et, indirectement, d’éducation. Votre enfant doit pouvoir s’amuser tout en passant du temps en extérieur. L’expérience doit donc être distrayante et particulièrement ludique.

Les légumes faciles à cultiver dans le potager d’un enfant de 2 et 5 ans

À cet âge, l’important est de transmettre à votre enfant les gestes liés au jardinage : toucher, sentir, goûter, planter, cueillir, etc. Les tâches doivent être les plus divertissantes possible, pour qu’ils s’intéressent à leur premier potager.

Stimulez les plus petits dans cette activité de production de fruits et légumes et éveillez leur curiosité. Pour cela, commencez par des végétaux qui sont simples à cultiver, qui ne demandent pas énormément d’entretien et qui poussent vite. On retrouve par exemple les radis, frais et vitaminés, les salades, les épinards, les carottes ou encore les haricots.

Après avoir semé les graines dans le mini potager divisé en plusieurs compartiments, il suffit d’entretenir la terre en retirant les mauvaises herbes, et d’arroser régulièrement. Après 5 à 6 semaines, le petit jardinier pourra apprécier la récolte de ses premiers légumes et y croquer à pleines dents !

Potager

La palette de végétaux du jardin pour les enfants entre 6 et 8 ans

À partir de 6 ans, il sera possible d’ajouter certains éléments au potager et de leur faire l’apprentissage des saisons. Procéder ainsi permet de sensibiliser votre enfant aux différences de goût des fruits et des légumes.

L’activité doit, malgré tout, rester plaisante. Cependant, vous pouvez compléter la zone de culture par certaines variétés comme les petits pois, les tomates et tomates cerises, les pommes de terre, les courgettes, les aubergines ou encore les fraises et les framboises. Si besoin, n’hésitez pas à agrandir l’espace afin de pouvoir accueillir des légumes à la taille plus conséquente.

Ces végétaux ont également une pousse relativement rapide et votre petit jardinier en herbe prendra autant de plaisir à déguster qu’à partager le fruit de son labeur. Dans tous les cas, préférez toujours la diversité à la quantité. Pour parfaire la découverte, il sera possible de rajouter quelques aromates : persil, aneth ou coriandre, par exemple, qui se cultivent très simplement.

Le jardin potager pour les enfants à partir de 9 ans

Dès 9 ans, il n’y a plus de restrictions quant aux fruits et légumes à jardiner. Ils seront libres de choisir ce qu’ils préfèrent et de disposer les plants seuls, en suivant vos conseils. Ils seront en mesure de comprendre les différentes associations à privilégier entre les légumes, leur besoin en eau et en soleil, l’espace nécessaire à laisser entre chaque plantation, etc.

Vous pourriez établir, ensemble, un calendrier des tâches à effectuer afin de les rendre plus autonomes, de les impliquer davantage, mais aussi de les responsabiliser face aux cultures qu’ils souhaitent mettre en place. Pour aller encore plus loin, vous pourriez même les inviter à passer en cuisine avec vous pour que vous puissiez réaliser des plats avec sa production.

5. Réaliser un suivi ludique de la pousse des végétaux

Faire un potager avec ses enfants ne se limite pas à mettre des graines dans la terre. Après avoir ensemencé les premiers plants, il est intéressant de les inviter à suivre la pousse des différentes espèces. Montrez-leur également comment les arroser régulièrement afin de récolter des fruits et légumes frais, biologiques et certainement succulents.

Pour ce faire, il est possible d’user d’un peu de créativité afin de rendre ce moment agréable. Personnalisez donc les semis avec des étiquettes illustrées pour que votre enfant puisse aisément s’y retrouver. Apprenez-lui à noter les dates de plantation, les besoins en eau de chaque plante et à tenir une sorte de carnet de bord qu’il pourra décorer comme bon lui semble. Il pourrait, entre autres, dessiner le plan du potager qu’il a lui-même créé, faire une liste des fruits, légumes et aromates cultivés et reporter ses résultats.

Si, toutefois, il connaît quelques échecs avec des récoltes faibles, il est intéressant d’aborder les axes de progression à suivre (meilleur arrosage, moins de soleil, etc.) pour la saison suivante.

Enfant et carottes du potager

6. Rendre le jardin potager des enfants attractif

Cultiver des légumes avec les petits peut être un véritable moment de joie et de récréation. Plutôt que d’utiliser des pots, faites donc des « bonhommes bouteilles ». Pour cela, récupérez une bouteille en plastique et coupez-la afin de ne garder que la partie basse. Collez-y deux yeux et un nez (le bouchon de la bouteille fera l’affaire) et remplissez-la avec de la terre ou du terreau. Plantez ensuite quelques plants d’aromates, arrosez régulièrement et patientez quelques jours le temps que poussent les premières tiges. Vous verrez alors apparaître un petit bonhomme avec des cheveux tout verts.

Dans la même catégorie, le « bonhomme gazon » connaît un véritable succès chez les plus jeunes. Versez un peu de graines de gazon et de la terre dans un simple collant usagé, mais non troué. Refermez bien le tout en faisant un nœud et arrosez régulièrement. Décorez cette petite boule obtenue pour créer un visage. Laissez passer quelques jours, puis vous remarquerez que les herbes se développeront, produisant ainsi les cheveux du « bonhomme gazon ». Au fur et à mesure de la pousse, invitez vos enfants à lui couper les cheveux.

Ces quelques astuces devraient vous aider à faire vos premiers pas dans le jardinage avec des petits. Faire un potager avec ses enfants ne demande finalement pas énormément de matériel, mais c’est une belle animation à partager avec son père et sa mère, pour une parentalité positive. Avec cette activité divertissante à bien des égards, en plus de les intéresser, de les laisser s’amuser et jouer dehors, de leur inculquer le respect de la nature et de l’environnement, vous mettrez leurs cinq sens en éveil !

Pour encore plus d’histoires et d’activités pour partager des instants précieux de parents à enfants, découvrez le magazine jeunesse Touk Touk. Au programme une fois par trimestre, des histoires, des reportages, du bricolage et des jeux autour du voyage, de l’enfance et de l’écologie. Pour ne rien louper, pensez à vous abonner ! En attendant, pour aller encore plus loin dans la transmission et l’importance de manger sain, découvrez nos meilleurs conseils pour cuisiner avec son enfant.

Erika Grondin

Partagez cet article :

Abonnez-vous !

La newsletter de Touk Touk

Inscrivez-vous à la newsletter, vous serez les premiers au courant des promotions et nouveautés !