Éduquer les enfants à l’écocitoyenneté : 7 astuces

Comment sensibiliser les enfants à l’environnement ? Un vaste projet lorsque l’on est parents ! Transmettre ses valeurs à sa famille requiert patience et ouverture d’esprit. Jongler avec des activités qui créeront du lien et développeront des réflexes écocitoyens en même temps est un fin équilibre. Pourtant, que ce soit avec la découverte de la nature, le recyclage ou la lecture, les ateliers et les jeux seront de votre côté pour favoriser cet apprentissage. Éduquer les enfants à l’écocitoyenneté peut s’envisager avec joie et curiosité, il suffit de savoir comment procéder. Cet article explore 7 astuces pour trouver des clés ludiques d’enseignement et partager avec les plus jeunes l’importance de respecter la planète.

1. Réveiller la curiosité des petits en observant la nature

Parler d’écocitoyenneté à un enfant de 3 à 5 ans n’aura pas beaucoup de sens. Il s’agit d’un concept difficile et sa définition paraît abstraite pour un si jeune âge. Ce n’est pas pour autant que vous ne pouvez pas le sensibiliser à la nature, au contraire.

La première étape pour développer une conscience écologique est la prise en compte de son environnement. Pour cela, profitez des balades autour de chez vous pour attirer son attention sur les détails. Observez les nuages, cherchez dans les formes passagères à identifier des animaux, des figures. Désignez un bourgeon sur le point d’éclore, les nuances dans l’écorce d’un arbre, l’influence du vent sur le mouvement des feuilles. Remarquez le lapin qui traverse le champ à toute allure, l’oiseau qui s’envole en emportant une brindille, l’escargot qui transporte sa coquille.

Abordez votre environnement avec empathie. La meilleure façon de toucher un enfant dans les premiers instants de sa vie est de rentrer dans le côté émotionnel. Ce sera la première phase, d’une incroyable importance, pour son éducation écologique.

Découvrez l'Univers Touk Touk

Touk Touk présente une diversité de contenus ludo-éducatifs pour vos enfants : explorez tous nos magazines, kits d’activités et podcasts.

2. Sensibiliser à la faune et la flore en s’amusant

En règle générale, les enfants ont besoin de jouer, d’extérioriser leur énergie et d’apprendre de manière divertissante. Heureusement, les activités ne manquent pas pour les aider à développer des réflexes écocitoyens ! Après avoir nourri leur sensibilité, vous pouvez attiser leur curiosité à l’aide d’ateliers pratiques. Ici, le regard analyse, décortique, s’interroge.

Créez des occasions de rencontres avec la faune, en construisant un nichoir à oiseaux par exemple ou un hôtel à insectes. De cette manière, votre enfant aura un point de repère où revenir pour affiner ses observations de la nature et contempler l’évolution de son environnement. Pour aller encore plus loin, pourquoi ne pas investir dans une loupe afin qu’il s’approche et découvre sous un autre angle les merveilles qui l’entourent ?

Continuez à commenter les alentours, comme vous l’avez fait lors de la première astuce, en mentionnant la raison des feuilles qui tombent, la façon de déterminer l’âge d’un arbre, etc. C’est le moment parfait pour l’éclairer sur le passage des saisons. Pour qu’il puisse bien saisir les caractéristiques de chacune d’entre elles, élaborez votre propre herbier familial. Il constituera une occasion unique de comprendre la flore, en plus d’offrir des instants précieux à vivre ensemble.

Enfants dans la nature

3. Initier les enfants au jardinage

Rien de tel que de mettre ses mains dans la terre pour en apprécier toute sa beauté ! Comment expliquer d’où vient la nourriture si ce n’est avec un potager ? Peut-être est-ce l’occasion pour vous d’en créer un ou celle de l’agrandir avec une section réservée à votre enfant. Lui permettre de réaliser son propre espace aura un impact considérable sur son autonomie et sa prise de conscience écologique. Vous pourrez ainsi lui faire comprendre l’origine des aliments, et même, allez récolter le fruit de son travail avant de passer en cuisine et dans son assiette.

Suivre l’évolution et la croissance de ses plantations implique d’apercevoir la nature comme vivante. Être témoin de sa transformation amène à être sensible et à prendre soin de son entourage. Comment détruire quand on a attendu des semaines avant de voir fleurir une pousse ? Laissez-le se salir durant le processus, c’est une partie intégrante de l’expérience.

Vous pouvez, bien sûr, semer un arbre si le potager n’est pas encore dans vos plans ou concevoir une jardinière à déposer sur un rebord de fenêtre ou à accrocher sur un balcon. L’objectif reste le même : créer avec votre enfant un petit bout de nature où il pourra noter la métamorphose du temps.

4. Développer les réflexes écocitoyens avec les tâches ménagères

Impliquer sa famille dans l’entretien de la maison est un pas de géant dans la construction de l’écocitoyenneté. Le partage des tâches est une preuve de civilité et de solidarité qui influencera durablement l’éducation de votre enfant. Bien évidemment, on ne parle pas ici de lui demander de récurer les toilettes tous les dimanches, du moins, pas à 4 ans ! Mais plutôt de le rendre actif dans le foyer en l’invitant, par exemple, à participer aux courses. De cette manière, il vous sera facile de le sensibiliser aux achats responsables.

Vous pouvez d’ailleurs élaborer ensemble un calendrier montrant les légumes et les fruits de saison que vous afficherez dans votre cuisine. Questionnez-le ensuite sur les produits qu’il rencontre dans le supermarché et sur l’époque à laquelle ils se cultivent. Sans aucun doute, il se souviendra de la provenance des aliments et établira des choix avisés en grandissant.

Zéro déchets

5. Apprendre aux plus jeunes à recycler de manière ludique

Rendre le recyclage amusant est un jeu d’enfant ! Il demande, certes, un peu de préparation, mais vous serez rapidement récompensé de vos efforts.

Munissez-vous de poubelles de différentes couleurs, une pour chaque catégorie de tri, afin de faciliter leur identification :

  • verte pour le verre ;
  • jaune pour le plastique et le carton ;
  • bleue pour le papier, les journaux, les prospectus ;
  • grise ou noire pour le reste des déchets.


Les épluchures et autres aliments organiques peuvent également faire l’objet d’un emplacement dédié au compostage.

Ensuite, créez ou imprimez des cartes représentant les poubelles et d’autres indiquant les déchets. Mélangez vos deux paquets et demandez à vos enfants (dès 7 ans) de les associer correctement. Une action en deux teintes puisque le jeu trouvera son application concrète dans la maison.

6. Éduquer les enfants à l’écocitoyenneté avec la transformation des objets

Un dicton populaire évoque souvent la faculté des enfants à s’amuser des heures durant avec un simple bout de carton. Cette tendance est une véritable aubaine pour sensibiliser les tout petits au gaspillage.

Utilisez les matériaux qui vous entourent pour aménager un terrain de jeu. Avez-vous déjà envisagé les possibilités créatives du papier toilette ? Il peut, en effet, se transformer en de belles fleurs printanières, en voitures ultra-rapides ou en personnages loufoques. Pourquoi ne pas peindre sur les galets que vous croisez en balade ? Ou encore, ramasser d’autres éléments de la nature (bois flotté, coquillage, etc.) lors de randonnées familiales pour confectionner des guirlandes uniques ? Organisez un atelier de recyclage pour donner une seconde vie aux papiers de votre poubelle bleue. Apprenez au passage à votre enfant à utiliser la totalité d’une feuille avant de s’en débarrasser.

Recyclage récupération peinture

Vous pouvez même fabriquer de la peinture écologique avec un chou rouge dont le jus se teintera en bleu en ajoutant du bicarbonate de soude et en violet avec du vinaigre. Le curcuma ou la betterave sont également à l’origine de colorations intenses avec lesquelles expérimenter.

Sensibiliser les enfants à l’environnement c’est aussi leur enseigner la valeur des objets du quotidien. Prendre et jeter constitue un comportement à délaisser. En leur apprenant dès leur plus jeune âge à redoubler de créativité grâce au recyclage, ils développeront sans aucun doute ce réflexe écocitoyen.

7. Adopter les bons gestes au quotidien pour respecter l’environnement

Bien évidemment, comment ne pas parler de respect de la planète sans évoquer l’énergie ? En tant que parents, vous êtes les modèles sur lesquels vos enfants baseront leurs actions. Penser à éteindre la lumière quand on quitte une pièce, être vigilant lorsque le robinet coule sans interruption, fermer le réfrigérateur après avoir sorti un aliment sont autant de gestes qui feront l’objet d’un mimétisme. N’hésitez pas à les mentionner et à les encourager. Votre discours doit toujours être positif et ludique, ce sera la meilleure manière de transmettre vos valeurs.

Pour aller plus loin sur la préservation des ressources naturelles, vous pouvez construire un réservoir d’eau de pluie, que ce soit à l’aide d’une grande bassine ou d’une fabrication plus sophistiquée, afin que votre enfant comprenne son caractère précieux. Pourquoi ne pas ensuite se servir de cette eau pour arroser votre nouveau potager ?

Éduquer les enfants à l’écocitoyenneté, c’est leur apprendre à devenir les adultes de demain. Pour cela, les activités, jeux et lectures sont les moyens privilégiés pour sensibiliser à l’environnement et transmettre des valeurs écologiques. Le magazine Touk Touk est écrit avec cette ligne éditoriale, celle du respect du monde et de l’ouverture sur celui-ci. Nous avons à cœur d’enseigner nos engagements à travers nos parutions et de vous aider dans l’éducation de vos enfants. Notre objectif est de faire d’eux des petits écocitoyens du monde ! Retrouvez nos abonnements et nos anciennes publications pour agrandir votre bibliothèque et découvrir de nouvelles idées ludiques.

Maëva Albaret

Partagez cet article :

Abonnez-vous !

La newsletter de Touk Touk

Inscrivez-vous à la newsletter, vous serez les premiers au courant des promotions et nouveautés !