Tour du monde des traditions de Noël

Noël approche et les calendriers de l’Avent ont révélé presque tous leurs secrets. Le sapin a été minutieusement décoré et le menu du Réveillon savamment étudié. Plus que quelques jours à attendre pour ouvrir les cadeaux et manger l’incontournable bûche au chocolat de Mamie. Alors pour vous faire patienter, nous allons emprunter en douce le traîneau du Père Noël pour faire un petit tour du monde des traditions de Noël. Allez, c’est parti !

Première destination : l’Europe

On pourrait croire qu’avec la mondialisation et les médias, Noël se célèbre partout de la même façon. Mais en France, nous avons de belles traditions régionales et dans certains pays du monde, de jolies croyances et coutumes de Noël perdurent.

Allemagne : Fröhliche Weihnachten

En Allemagne, dans l’Est de la France (voir notre numéro Touk Touk sur les fêtes de Noël en Alsace) et dans certains pays de l’Europe de l’Est, les festivités commencent dès le début du mois de décembre. Dans chaque foyer, on confectionne en famille la Adventskranz. Cette couronne de l’avent ornée de branches de sapin, de houx et de pommes de pin est agrémentée de 4 bougies que l’on allume successivement chaque dimanche avant le 25 décembre.

Dans la nuit du 5 au 6 décembre, Nikolaus (Saint-Nicolas) descend du ciel pour déposer des friandises dans les chaussures des enfants. Mais attention, il est aussi accompagné de son inséparable acolyte Knecht Ruprecht, le méchant Père Fouettard qui vient terroriser ceux qui n’ont pas été assez sages durant l’année.

Difficile de parler de Noël en Allemagne sans évoquer les Weihnachtmarkt (marchés de Noël). Tradition vieille de plus de 700 ans, on y vient pour se balader en famille, se réchauffer avec un Glühwein (vin chaud) et savourer une gaufre ou encore faire ses achats de Noël.

Marché de Noël en Allemagne

Le 24 décembre, après une journée de préparatifs, les enfants sont prêts à recevoir leurs cadeaux. Le Père Noël passe en général vers 17 heures, non pas par la cheminée, mais par la fenêtre. Une fois les paquets ouverts, on passe à table pour déguster le plat traditionnel, la Weihnachtsgans, une oie farcie accompagnée de choux rouges et de pommes cuites.

Italie : Buon Natale

En Italie, les traditions de Noël varient selon la région. Dans le nord du pays, les enfants envoient leur liste de Noël, non pas au Père Noël, mais à Santa Lucia qui, sur son âne volant, apporte des cadeaux aux enfants sages le soir du 13 décembre. Dans la région de Rome, la Befana, une sorcière bienveillante qui se déplace sur un balai, distribue des friandises dans la nuit du 5 au 6 janvier, veille de l’Epiphanie. Et puis pour le reste, le sapin est garni par le Babo Natale (autrement dit le Père Noël).

L’Italie est aussi très attachée à la signification religieuse de Noël. Les festivités de fin d’année commencent donc par l’immacolata concezione (l’immaculée conception), le 8 décembre, jour férié en Italie. C’est traditionnellement le jour où on décore le sapin et installe la crèche. Le réveillon se déroule généralement en famille autour d’un repas léger, à base de poisson. Puis, tout le monde se dirige à la messe de minuit avec la promesse d’une part de la fameuse brioche milanaise : la Panettone.

Grèce : Kala Christougenna

La vie en Grèce est rythmée par les traditions religieuses. Les fêtes de Noël marquent la fin du jeûne de la nativité (commencé un général vers le 15 novembre) et le début de la célébration de la naissance de Jésus. Même si aujourd’hui, le Père Noël et le sapin décoré tendent à se banaliser, quelques coutumes folkloriques perdurent encore dans les villages. Dans certaines familles, l’emblème de Noël n’est pas un conifère coupé, mais une maquette de bateau que l’on décore de guirlandes et de lumières scintillantes. Étrange non ? Pas tant que cela lorsque l’on sait que la fin de l’année signifiait le retour des marins partis depuis des mois. C’était une manière d’exprimer la gratitude de voir les hommes rentrés sains et saufs.

Le 24 décembre, les enfants vont de maison en maison pour chanter les Kalanda, et repartent avec les poches pleines de sucreries, fruits secs et petits biscuits. Cependant, ils devront attendre le 1er janvier pour ouvrir leurs cadeaux, distribués par Saint-Basile. Toute la famille se réunira alors pour manger la vassilopita. Ce gâteau moelleux à l’orange et aux noix est censé porter bonheur toute l’année au chanceux qui trouve la fève soigneusement cachée à l’intérieur.

Espagne : Feliz Navidad

En Espagne, les festivités sont lancées par une grande loterie. Suivie par des millions de téléspectateurs, la tombola de Noël est une tradition vieille de plus de 200 ans. Le 22 décembre, toute la matinée, la plupart des habitants du pays ont la télévision allumée, écoutant attentivement les numéros. Considérée comme la plus grande loterie du monde, le premier prix s’élève à 4 millions d’euros. De quoi passer un bon réveillon !

Comme en Grèce le soir de la Noche Buena, les enfants vont chanter de maison en maison en rapportant quelques friandises. Le repas traditionnel du réveillon peut varier en fonction des régions, mais il est souvent à base de poissons et de volailles.

Pour les enfants, il faudra attendre l’arrivée de Melchior, Gaspard et Balthazar pour ouvrir leurs cadeaux. Le 6 janvier, jour de l’Epiphanie, on célèbre les Rois Mages, qui selon les textes sacrés auraient parcouru des centaines de kilomètres pour apporter des présents au fils de Dieu. Jour férié en Espagne, on en profite pour se retrouver en famille autour d’un gâteau le Roscon de Reyes, le gâteau des rois.

Angleterre : Happy Christmas

Pour nous, le Christmas spirit version british, c’est Love actually et le magnifique pull tête de reine de Marc Darcy dans Le Journal de Bridget Jones. C’est aussi des images de rues londoniennes illuminées qui nous donneraient presque envie de sauter dans le prochain train pour St Pancras. Mais, voici quelques petits détails que vous ne connaissez peut-être pas encore sur nos amis d’outre-manche.

Première chose, en Angleterre comme aux Etats-Unis, le mois de décembre est consacré à la décoration de Noël et à la préparation des Christmas cards. Chez nos amis anglo-saxons, il est coutume d’envoyer des cartes à sa famille, amis proches, mais aussi collègues de travail, clients, etc. Un peu comme les cartes de vœux en France, mais avant les fêtes. Ensuite, vient s’ajouter à l’ambiance festive du moment, la tradition des Christmas Carols. Durant tout le mois de décembre, des chorales donnent des représentations un peu partout et particulièrement le soir de Noël.

Noël en Angleterre

Le 24 décembre est très important pour les Britanniques, puisqu’il est consacré aux préparatifs de Noël. Les enfants sont d’ailleurs mis à contribution pour préparer les mince pies, des tartelettes aux fruits secs et aux épices posées à côté de la cheminée pour Father Christmas. C’est d’ailleurs un jour férié en Angleterre. Tout est fermé, même le métro.

Le jour de Noël, se passe traditionnellement en famille. Après l’ouverture des cadeaux, les plus fervents iront à la messe, avant de se retrouver autour d’une table garnie de volailles farcies, saumon et légumes rôtis. On termine bien sûr avec un dessert à base de fruits confits, de Brandy et de graisse de bœuf préparé plusieurs mois à l’avance : l’incontournable Christmas Pudding.

Enfin, les festivités continuent le 26 décembre. Jour férié également, le Boxing day, est destiné, non pas à tester ses nouveaux gants de boxe chez le voisin, mais à offrir des cadeaux aux plus démunis. Les familles remplissent des boîtes (boxes en anglais) avec des jouets et les distribuent à des œuvres de charité.

Découvrez l'Univers Touk Touk

Touk Touk présente une diversité de contenus ludo-éducatifs pour vos enfants : explorez tous nos magazines, kits d’activités et podcasts.

Cap vers le nord et le grand froid

Russie : с Рождеством

Là-bas, les festivités se déroulent dans un ordre différent. Alors qu’en France, le 31 décembre marque la fin des fêtes, ce n’est que le début en Russie.  Suivant le calendrier Grégorien, Noël est célébré le 6 janvier. Du 1er au 9 janvier, le pays est plongé dans une atmosphère propice aux réjouissances. En dehors des magasins qui sont ouverts pour l’occasion, le reste de la population bénéficie de 10 jours fériés. Pas mal non ?

Cependant, le 31 décembre est peut-être le jour le plus important. Les enfants l’attendent avec impatience puisque c’est le jour des cadeaux sous le sapin. Le Ded Moroz (le Père Gel) est doté d’une longue barbe blanche, d’un manteau de fourrure tantôt bleu et blanc, tantôt rouge et blanc. Il distribue les cadeaux aux enfants sages accompagné de sa petite fille Snegurochka la fée des Neiges et son traîneau tiré par des chevaux appelé troïka.

Le repas se déroule en famille autour d’une table garnie de 12 plats (en référence aux 12 apôtres) composés de viandes farcies, de plats de poissons, de fruits secs, de pain d’épices, de salade de légumes, de blinis, etc. Donc un conseil, si par hasard vous allez fêter Noël en Russie, ne mangez pas trop la veille, voire carrément l’avant-veille !

Noël dans les pays scandinaves

Pour vivre un Noël magique comme on se l’imagine quand on est petit, il n’y a pas mieux que les pays scandinaves. Le froid, la neige, les maisons de pains d’épices, les rennes, tout est réuni pour nous faire croire encore un peu plus au Père Noël. Alors voici quelques traditions qui donnent envie de prendre un billet pour la Laponie ou à défaut d’aller dévaliser le rayon biscuit de votre magasin de meuble en kit préféré.

Tout d’abord, rappelons que plus on s’approche du Pôle Nord, plus les nuits sont longues. En Suède par exemple, il fait nuit 17 heures par jour. Alors pour contrer le manque de soleil et le froid ambiant, les habitants ornent leurs fenêtres avec des photophores scintillants, parfois fabriqués en glace, donnant aux rues un petit air de marché de Noël. Et ça, c’est sympa !

Comme dans beaucoup de pays, Noël se fête le 24 et le 25 décembre. À l’exception de la Norvège, qui a instauré la “petite veille de Noël” le 23 décembre. Ce jour de fête additionnel est un bon moyen pour réunir la famille, décorer le sapin, faire du pain d’épices et manger le risgrøt, un riz au lait chaud à la cannelle agrémenté de sucre et de beurre. La veille de Noël, les enfants doivent prêter une oreille attentive, car ils n’ont le droit d’ouvrir leurs cadeaux que lorsque les 5 cloches de l’église auront sonné.

Le repas traditionnel est bien souvent à base de poisson séché, de côtes d’agneaux fumées, de pied de cochon en gelée, de filet de hareng et de pâtés de toutes sortes. On arrose le tout avec un vin chaud aux épices et on termine par des cookies au gingembre et à la cannelle. Et le lendemain, toute la famille se retrouve au sauna pour éliminer les toxines accumulées la veille.

Pour en savoir un peu plus sur Noël en Suède, commandez le numéro de Touk Touk Provence – Suède. 

Tour du monde des traditions de Noël : les plus insolites

Les rennes commencent à fatiguer un peu, il faut les motiver ! Pour ce dernier virage, attention, petit aperçu des traditions les plus étranges, bizarres, voire parfois d’un goût douteux.

Repas de Noël au KFC

Alors que pour nous, KFC, le fameux fast-food qui vend des ailes de poulet en seau, ne rime pas vraiment avec festin gastronomique, au Japon, c’est autre chose. Cette tradition est le résultat d’un méga coup marketing. En 1974, le fameux poulet frit du Kentucky, propose un menu de Noël. Pari culotté, car le pourcentage de Chrétiens au Japon était proche de zéro à l’époque. Mais la magie de la volaille version US a fonctionné puisqu’aujourd’hui, 3,6 millions de Japonais célèbrent Noël avec du KFC.

Le Père Noël en maillot de bain

Alors que chez nous Noël marque le début de l’hiver, dans l’hémisphère sud, c’est le début de l’été. En Australie, le Père Noël doit adapter sa tenue à la saison. Compte tenu de la température, il est plus souvent en short et en tongs qu’en manteau de fourrure. Il n’est pas rare non plus de le voir surfer sur la vague. Une des plus grandes compétitions de surf est d’ailleurs organisée le jour de Noël rassemblant des milliers de sportifs déguisés en Santa Claus.

Un cornichon dans le sapin

Aux Etats-Unis, une drôle de coutume consiste à suspendre un cornichon dans le sapin. Le plus souvent en verre, pour des raisons évidentes, il est bien caché dans les branches. Mais pourquoi font-ils ça ?? C’est en fait une sorte de petite chasse au trésor. Le premier enfant qui le trouve reçoit un cadeau supplémentaire à Noël ou aura le droit d’ouvrir ses cadeaux avant tout le monde.

Des Trolls voleurs de casserole

En Islande, la légende raconte que 13 nuits avant Noël et 13 nuits après, 13 Trolls apparaissent dans les rues pour rendre visite aux enfants. Seulement, ce sont des petits farceurs. Chacun est doté d’une mission complètement farfelue comme par exemple claquer les portes, voler des casseroles, les restes de Noël ou encore des bougies. Une sorte de Père Fouettard en version rigolote.

Une bûche qui fait caca

On vous a gardé la plus insolite pour la fin. En Espagne, en Catalogne plus précisément, deux semaines avant le réveillon, on prépare le Caga tiò. Ce petit personnage décoré et peint à partir d’une bûche de bois est “nourri” tous les jours jusqu’à Noël avec des friandises, des fruits secs et des noix. Le 24 décembre, la tablée, munie d’un bâton, frappe le pauvre bonhomme jusqu’à ce qu’il se soulage de son contenu, pour être polie.

Vous l’aurez compris, que l’on mange du pain d’épice ou du pudding à la graisse de bœuf, l’esprit de Noël est finalement le même partout. Pendant quelques semaines dans l’année, il nous donne la permission de rêver, de croire aux contes de fées et de partager de bons moments en famille. Alors gardons notre âme d’enfant, émerveillons-nous et profitons de l’insouciance du moment pour remplir notre hotte de quelques kilos de bonheur.

Allez, il est grand temps de rendre son traîneau au Père Noël avant qu’il nous envoie le Père Fouettard. Et profitons-en pour lui suggérer un abonnement à Touk Touk magazine à glisser sous le sapin pour en apprendre encore plus sur la richesse culturelle de notre monde.

Joyeux Noël à tous !

Sylvie Lim

Partagez cet article :

Abonnez-vous !

La newsletter de Touk Touk

Inscrivez-vous à la newsletter, vous serez les premiers au courant des promotions et nouveautés !