7 astuces pour faire un herbier sympa avec ses enfants

Il est parfois difficile de motiver les enfants quand il s’agit de faire une randonnée ou une balade en famille. Ne serait-ce pas l’occasion de rendre cette sortie ludique en enseignant la nature à vos petits aventuriers ? Pour cela, rien de mieux que de faire un herbier avec ses enfants. C’est une activité manuelle qui conjugue plein air, découverte, complicité et travaux pratiques. Un bon moyen de développer leur curiosité, leur créativité et de faire travailler leur mémoire ! Voici quelques astuces pour s’amuser à faire un herbier avec des enfants.

1. Profiter d’une sortie en famille pour découvrir et récolter des végétaux

Déterminez le lieu le plus approprié pour cette aventure familiale. Les opportunités sont multiples, vous pouvez vous rendre en forêt, dans les bois, mais aussi chez vous, dans votre jardin ou dans un parc. Chaque sortie peut devenir l’occasion de faire un herbier thématique.

Munissez-vous avant de partir d’un sécateur ou d’une bonne paire de ciseaux, pour faciliter la cueillette. Regardez les végétaux que vous croisez en vous promenant, sensibilisez vos enfants à leurs odeurs, leurs formes et leurs couleurs. Commencez par une première observation, puis invitez-les à en choisir ou déterminez vous-même ceux qu’il vous semble intéressant de conserver.

Profitez de cette occasion pour nommer les différentes parties de la plante : feuille, tige, pétale, fleur et racine. C’est une balade idéale pour éveiller leurs sens, notamment l’odorat, le toucher et la vue.

C’est aussi le bon moment pour sensibiliser vos enfants au respect de l’environnement : ne pas couper trop de plantes, ne pas les écraser inutilement, marcher en restant sur le sentier, ne pas jeter de détritus, etc. 

Que ce soit des fleurs, des feuilles, des herbes ou même des racines, tout ce que vous récoltez peut-être séché pour le conserver ensuite dans un herbier. Pour que l’activité soit intéressante par la suite, essayez de récolter des végétaux différents, avec des formes et des couleurs variées.

Quelques petits conseils utiles : 

  • Assurez-vous que les éléments coupés ne soient ni trop secs ni trop humides. Ils pourraient se casser pendant le séchage ou au contraire, mettre beaucoup plus de temps à sécher.
  • Faites-vous plaisir, mais ne récoltez pas trop de plantes non plus. Cela rendrait l’étape du séchage beaucoup plus longue et fastidieuse. Cette activité ludique doit rester facile à réaliser pour les enfants et ne pas les décourager.

Une fois votre récolte terminée, conservez la flore dans un bouquet et déposez-la délicatement dans votre sac ou glissez-la dans un livre. Il faut essayer de l’abîmer le moins possible pendant le transport.

Découvrez l'Univers Touk Touk

Touk Touk présente une diversité de contenus ludo-éducatifs pour vos enfants : explorez tous nos magazines, kits d’activités et podcasts.

2. Choisir attentivement les plantes et s’amuser à les mémoriser

Selon l’âge de votre enfant, mais aussi selon votre récolte, déterminez ensemble les plantes que vous souhaitez conserver pour les référencer dans votre herbier. Si vous avez la chance d’avoir récolté beaucoup de spécimens différents, n’hésitez pas à les sélectionner pour ne garder que ceux que vous trouvez les plus originaux.

Par exemple, pour les plus petits (3 à 5 ans), on favorise les feuilles et fleurs colorées et aux formes variées. Pour les plus grands (5 à 7 ans), vous pouvez définir un thème précis, comme “herbier du jardin de papi et mamie” ou “herbier du parc national visité pendant les vacances”. 

Profitez-en pour éveiller leur odorat en essayant de leur faire mémoriser certaines odeurs et de les leur faire deviner ensuite les yeux fermés ! Un loto des odeurs grandeur nature !

Pour ne pas les jeter, vous pouvez faire un joli bouquet des plantes que vous n’utilisez pas.

Faire un herbier : fleurs cueillies par les enfants

3. Faire sécher les plantes

Faire sécher les plantes récoltées est l’étape sur laquelle il vous faudra être le plus minutieux, c’est cette étape qui va permettre la réalisation d’un joli herbier !

  • Placez chaque plante bien à plat sur une feuille de papier journal (ou tout autre papier absorbant) ;
  • Assurez-vous que tout ce que vous voulez faire bien apparaître (les pétales, les feuilles, etc.) soit parfaitement étalé et déployé ;
  • Recouvrez ensuite la plante d’une autre feuille de journal ;
  • Une fois le sandwich réalisé, positionnez des livres en dessous et au-dessus du journal pour bien l’aplatir et le maintenir sous une bonne épaisseur.

Pour que les végétaux aient une forme soignée, n’empilez pas les feuilles de journal les unes sur les autres, ce qui risquerait de les faire gondoler et d’endommager votre beau travail. Espacez plutôt vos sandwichs de papier avec des livres.

Après deux à trois jours de séchage, changez le papier pour éviter qu’il ne moisisse. À partir de cette étape, vous pouvez aussi simplement interposer délicatement vos plantes entre les feuilles d’un livre. 

Pour finir, armez-vous de patience, le temps à respecter pour un séchage optimal est de trois semaines. Mais les enfants sont souvent impatients ! Si vous constatez que vos plantes ont déjà bien séché, n’hésitez pas à attaquer l’étape suivante après quelques jours seulement.

4. Savoir reconnaître vos trouvailles

Vous savez certainement distinguer la lavande, de la menthe ou du coquelicot. Cependant, à moins d’être un botaniste aguerri, vous ne parviendrez peut-être pas à reconnaître toutes les plantes ramenées avec vos enfants lors de vos promenades.

Vous avez peut-être déjà chez vous un guide des plantes sauvages, de la flore ou des végétaux. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez aussi en emprunter un en bibliothèque. Ils comportent souvent des images qui permettent d’identifier facilement une plante. 

Dans le cas contraire, pas de panique, il existe une riche banque de données sur le net, ainsi que la possibilité de faire appel aux nouvelles technologies ! Désormais, des applications mobiles se spécialisent dans la reconnaissance des plantes. Vous n’avez qu’à prendre en photo votre spécimen et l’application se charge de l’identifier pour vous. Parmi ces nouvelles applications, on notera que Pl@ntNet a actuellement beaucoup de succès, mais il en existe plein d’autres (Plantsnap, Seek, PictureThis, etc.).

Herbier d'automne par un enfant

5. Faire un herbier avec vos enfants : comment archiver vos découvertes

Le matériel dont vous aurez besoin :

  • Un petit cahier du type cahier à dessin (pages toutes blanches). Si vous êtes une personne plutôt manuelle, vous pouvez aussi le créer vous-même à partir de feuilles à dessin (type papier Canson), pliées en deux puis reliées entre elles par un fil de couture épais ;
  • Du ruban adhésif (type Scotch ou autre joli ruban), idéalement transparent ;
  • Une paire de ciseaux ;
  • Un crayon gris, un joli stylo ou un feutre, pour noter le nom des plantes ;
  • Éventuellement de petites étiquettes adhésives.

Une fois le matériel réuni, à vos créations ! L’enfant colle sur chaque page une plante en l’attachant au centre par du ruban adhésif. Il note en haut le nom de la plante (nom commun et nom scientifique si vous l’avez). S’il est déjà grand, il peut noter en bas quelques particularités, comme sa couleur, son parfum, la saison de floraison ou encore le lieu où vous l’avez cueilli. S’il est encore jeune, vous pouvez noter les noms sur de petites étiquettes adhésives et les coller ensemble. C’est une bonne méthode pour leur apprendre du nouveau vocabulaire en s’amusant !

Idéalement, laissez quelques pages blanches à la fin pour compléter votre herbier lors de nouvelles sorties.

Plutôt que de réaliser un seul herbier familial, nous conseillons aux parents de permettre à chaque enfant de réaliser son propre herbier. C’est l’occasion de les rendre tous responsables de leur propre projet et d’adapter la complexité selon leur âge.

6. Conserver précieusement les herbiers de vos enfants

Les herbiers représentent une excellente méthode d’enseignement de la nature à vos enfants. En plus de leur aspect pédagogique, ils ont une deuxième utilité : ils sont un beau souvenir qu’ils prendront plaisir à redécouvrir lorsqu’ils seront grands. 

Conservez-les précieusement au sec et à l’abri de la lumière, ils sont la mémoire de beaux moments passés en famille. 

7. Envie de nouveauté ? Opter pour un herbier original

Pour les plus manuels d’entre vous, ou simplement pour ceux qui souhaitent changer du traditionnel format de l’herbier-livret, de nombreuses autres options vous permettent de conserver vos végétaux avec style. Voici quelques-unes d’entre elles :

  • Un herbier sous forme de tableau décoratif : lorsque vos végétaux sont bien séchés, collez-les sur un joli support avec de tous petits points de colle forte assez discrets (mieux vaut le faire vous-même plutôt que de laisser vos enfants manipuler la colle). Ce support peut-être une jolie planche de bois rectangulaire, un grand cadre photo, une belle affiche rigide au fond blanc, etc. Le principal est qu’il soit ensuite pratique à accrocher, et assez joli pour décorer la chambre de votre enfant.
  • Un herbier marque-page : une fois la plante séchée, collez-la délicatement sur une petite feuille cartonnée rectangulaire, puis plastifiez-la à l’aide d’une plastifieuse (si vous n’avez pas de plastifieuse, les laboratoires photo proposent souvent ce type de service).
  • Un herbier numérique : au lieu de couper les plantes, prenez-les simplement en photo ou scannez-les. Vous pouvez ensuite faire un album photo en ligne (de nombreux sites internet proposent ce service) que vous compléterez d’informations avec l’aide de vos enfants.

Vous avez désormais toutes les clés en main pour faire un herbier avec vos enfants. En plus de partager ensemble de bons moments en famille, cette activité ludique vous permettra de les sensibiliser au monde végétal qui les entoure et de commencer à leur faire comprendre quelques bases sur l’écologie. Si ce sujet vous intéresse, n’hésitez pas à consulter d’autres actions de sensibilisation des enfants à l’environnement, comme nos 14 idées pour sensibiliser les enfants à l’écologie.

Pour encore plus d’activités ludiques en famille, pensez à vous abonner au magazine Touk Touk. Retrouvez tous les trimestres de belles histoires, des reportages, des idées de bricolage et des jeux, sur les thèmes du voyage et de l’écologie ! En attendant, profitez des vacances pour apprendre le jardinage à vos enfants ou voyager virtuellement en famille !

Camille Hebbinckuys

Partagez cet article :

Abonnez-vous !

La newsletter de Touk Touk

Inscrivez-vous à la newsletter, vous serez les premiers au courant des promotions et nouveautés !